Faire de sa passion son métier? Essayez plutôt l’inverse!

Le très cité Timothy Ferriss, a écrit “La semaine de 4 heures” qui représente la bible de nombreux entrepreneurs. 

L’auteur y décrit comment il a troqué sa vie qu’il considérait aliénante, pour l’indépendance, la sécurité financière et la liberté. Il a changé radicalement certains mécanismes de pensée pour pouvoir vivre de sa passion : le tango. 

Alors, même si ce livre est un véritable booster de motivation qu’on peut utiliser autant de fois que nécessaire, l’idée ici est de ne surtout pas tomber dans un discours trop consensuel. 

Ce discours qui était servi trop de fois à travers les moult blogs de développement personnel ou par autres YouTubeurs qui en ont fait un fonds de commerce et qui vous promettent qu’il est possible de faire de sa passion son métier : “Sky is the limit”, “Rien n’est impossible”. Etc. 

Tellement de fois qu’on a du mal à en discerner tout le pragmatisme là-dedans. 

Alors, en étant réaliste : comment s’épanouir au travail ?

Concilier métier et passion n’est pas un doux rêve accessible qu’à une petite poignée de personnes chanceuses. Mais est-ce réellement possible de vivre de sa passion et trouver un bon métier, quand la passion est aux antipodes du secteur dans lequel on évolue déjà ?

Vivre de passion : est-ce vraiment une bonne idée ?

Évidemment, la réponse à cette question dépendra de chaque situation. On exclut ici les profils exceptionnels, aux talents extraordinaires et avec un potentiel avéré.

Mais soyons réaliste, si vous vous interrogez avant de vous lancer : c’est qu’au fond de vous, vous connaissez déjà la réponse. 

En particulier si votre passion est exotique ou atypique, nécessite de “tout plaquer”, de recommencer à vous former, et de devoir vous acharner à trouver que faire comme métier viable.

En ajoutant de la pression, en vous créant la contrainte de devoir gagner de l’argent grâce à votre passion, sachez que vous risquez aussi de ne plus y trouver autant de plaisir.

Penser qu’il faut juste oser, suivre ses rêves, travailler et laisser de côté la lucidité, ne vous permettra pas de vivre de votre passion. 

Et même, la difficulté que tout cela représente peut même être une entrave directe à votre bonheur et votre épanouissement, en devenant source de frustration.

Votre passion est-elle assez forte pour ne pas être ternie par les challenges professionnels que vous allez rencontrer?

En étant raisonné et raisonnable, Nicolas Beretti évoque l’illusion de la passion et remet même en cause le mantra “Follow your passion” de Steve Jobs. Pourtant, il présente tout de même une perspective intéressante, optimiste et réaliste, à exploiter à souhait.

Comment mettre de la passion dans le cadre professionnel ?

Pourtant, on connaît tous très bien cet adage : l’homme passionné par son travail n’a pas le sentiment de travailler. 

Sachez qu’il est en effet possible de rendre votre vie professionnelle réellement passionnante.

La passion au sens pragmatique, ou ce qui s’en rapproche chez les gens observés et épanouis dans leurs carrières, c’est indéniablement des personnes qui ont appris à muscler un goût prononcé pour l’apprentissage.

Se former au quotidien, avoir un amour pour le dépassement, apprendre à sortir de sa zone de confort pour vaincre le stress négatif, etc. sont autant d’exercices et de tâches que vous pouvez insérer dans votre quotidien pour rendre votre métier passionnant.

C’est la meilleure manière de se découvrir une passion pour son travail.

Alors, pas besoin d’avoir un métier de rêve pour être heureux et épanoui dans sa carrière. 

Laetitia Fraysse, dans une conférence TEDx l’évoque justement et apporte des solutions concrètes comme la création d’un espace dédié à l’innovation au sein de son entreprise. 

Il faut aussi se souvenir que l’émulation, la synergie et la motivation par exemple, sont des ingrédients qui peuvent se trouver dans n’importe quel métier. Et surtout, dans le métier que vous possédez déjà : celui pour lequel vous avez déjà développé des forces.

Que vous soyez dans le secteur informatique, dans la finance ou même l’enseignement : il existe un nombre illimité de défis à relever, à s’inventer et qui développeront votre expertise.

L’auteure et conférencière Laetitia Vitaud, s’interroge sur le futur du travail dans son ouvrage “Du labeur à l’ouvrage”, propose une méthode inspirée des valeurs de l’artisanat par exemple, pour enthousiasmer son travail au quotidien.

Bien-sûr, ces défis, challenges et autres techniques pour rendre un métier plus passionnant vont dépendre de l’ouverture d’esprit de votre entreprise et de la flexibilité de la hiérarchie.

Si vous n’avez d’autre choix que de tourner en rond dans votre poste actuel, il est peut-être temps d’envisager une reconversion professionnelle.

La quête d’avoir des passions dans son travail est ambitieuse. Mais n’oubliez pas qu’elle est possible quand elle est réaliste.

N’ayez pas peur et n’oubliez pas d’oser.

Néanmoins, gardez votre lucidité et méfiez vous du chant des sirènes en vous éloignant des chimères.

Que faire comme métier? Redonnez une place aux rêves, tout en gardant les pieds sur terre.