Digital nomads, quelle sera votre prochaine destination?

Avec une aussi forte assimilation du télétravail à la qualité de vie selon les Échos, et la “super-mobilité” comme un des critères principaux du bonheur, le digital nomad ou travailleur nomade s’est créé un mode de vie à en rendre jaloux plus d’un.

Avec la Terre entière pour bureau, le nomade digital peut travailler en ligne depuis n’importe quel coin dans le monde. Depuis une plage chaude et paradisiaque (même si pas toujurs idéal) ou avec une vue sur un lac apaisant.

Dans un article précédent, on vous donnait quelques conseils élémentaires pour devenir digital nomad. Avec celui-ci, voyons quel est le meilleur pays pour vivre et travailler en tant que digital nomad ?

En tout cas, nous vous proposons 4 destinations que nous adorons et auxquelles vous n’aurez peut-être pas pensé!

Las Palmas de Gran Canaria, c’est l’été toute l’année!

Pour ceux qui souhaitent rester en Europe, mais échapper au froid de l’hiver, Gran Canaria est une destination idéale. C’est d’ailleurs en hiver que vous y trouverez le plus grand nombre de digital nomads.

Las Palmas de Gran Canaria, c’est: une ville en bord de mer, qui propose toutes les commodités d’une grande ville Européenne (5ème zone urbaine la plus peuplée d’Espagne), où le coût de la vie est plus que raisonnable et où vous pourrez profiter de la plage toute l’année. S

urfeur dans l’âme? La Cicer offre un spot idéal, en pleine ville, pour débutant comme pour surfer expérimenté. 

La ville offre aussi un bon nombre d’espaces de coworking et de bars où votre laptop sera le bienvenue. Et certains sont situés directement en face de la plage, parfait pour une courte session de surf! 

L’île a aussi beaucoup à offrir, ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on la surnomme “Le continent miniature”. Les canyons arides à l’ouest, les plages volcaniques de sable noir, le “désert” de dunes de Maspalomas ou la forêt de pins de Tamadaba,… il y en a pour tous les goûts.

Surf vibe, beau temps toute l’année, communauté nomade impressionnante, activités à souhait… il n’y a pas grand chose que cette île ne peut offrir! 

En bref, une bonne alternative européenne à Canggu, et plus!

Vietnam et la ville excitante d’Hô Chi Minh

ho-chi-minh-city-digital-nomad

Si vous êtes à la recherche d’un lieu authentique, atypique en Asie, où vous pourrez vous délecter de mets somptueux, comme le Phô par exemple, cette savoureuse soupe dérivée du Pot-au-feu, rendez-vous dans l’excitante ville d’Hô Chi Minh.

Encore méconnue du nomadisme de masse, Hô Chi Minh est une ville qui est chargée d’histoire, et entre autres, suite à son ancienne occupation française.

Notée 4,35 par la communauté nomade, elle fait partie des pays où il fait bon vivre et travailler. Travailler en Asie à Hô Chi Minh est aisé, et notamment grâce à sa connexion qui fait partie des plus confortable pour travailler en voyageant, selon nomadlist.com.

Ce blog recense par ailleurs les meilleurs cafés dans lesquels vous pourrez travailler sur Internet à Hô Chi Minh, vous y trouverez quelques belles pépites !

L’ancienne Saïgon est un paradis pour digital nomad en devenir.

Travailler en remote en Bulgarie, aux pieds des pistes!

bansko-digital-nomad

Pour changer des destinations au climat chaud, mais toujours parmi les pays les moins chers, la ville de Bansko en Bulgarie séduit de plus en plus d’adeptes de la vie nomade, surtout en hiver, dès que la saison du ski est ouverte!

Très sécurisé, le coût de la vie y est abordable. Une blogueuse y a même expérimenté la vie locale avec un loyer à 150 € par mois !

Pour continuer, le nombre d’endroits où disposer d’un bon accès WiFi est satisfaisant. Pour les trouver, munissez-vous de l’application WiFi Finder, disponible sur iOS ou Android.

Aussi, la ville regorge d’endroits où faire du Coworking. Chaque jour, c’est plus de 100 personnes qui pratiquent le partage de locaux pour travailler sur Internet et voyager dans le monde.

Destination qui demeure encore hors des sentiers battus, vous ne vous ennuierez pas : les activités là-bas fleurissent et sont possibles dans de somptueux écrins de nature.

L’ensemble de ces raisons font que le lieu attire de plus en plus travailleurs nomades.

Une aubaine si vous souhaitez travailler en voyageant, tout en agrandissant votre réseau par les rencontres, intéressantes, on en est sûr, que vous ferez sur place.

Vie nomade à Malte, au coeur de la Méditerranée

Avec un super climat, des paysages immergés en pleine nature, tout en ayant le confort de travailler en Europe, Malte fait partie des pays en vogue dans la communauté du nomadisme.

Cet article vous plonge d’ailleurs dans l’univers et présente 9 principales raisons qui font que vous tomberez amoureux de l’endroit. Comme entre autres, le nombre important d’activités proposées, la dimension à taille humaine, et un coût de vie abordable.

Aussi et culturellement, vous serez servi : le pays regorge d’endroits historiques à visiter, de monuments architecturaux à contempler et d’évènements culturels en tout genre. 

D’un point de vue pratique, l’accès à Internet se fait facilement et surtout, rapidement.

Vous y trouverez de nombreux espaces de coworking, et même, des lieux à habiter spécialement conçus pour la communauté nomade.

On l’appelle d’ailleurs le Chiang Mai d’Europe, tant elle est conçue pour que le digital nomad y trouve son bonheur.

Qu’en est-il de Bali et Chiang Mai?

Oui, travailler à Bali ça vend du rêve… et ce pays est souvent considéré comme les meilleur pays pour vivre et travailler à distance.

Mais voilà, au vu de la popularité des villes comme Canggu, Ubud ou Chiang Mai en Thaïlande et d’une communauté nomade qui ne cesse de grandire… ces destinations tropicales pour digital nomads sont un peu victime du “nomadisme de masse” que nous évoquions plus haut. 

Touristes + nomades digital, ça fait beaucoup de monde, les espaces de coworking sont plein… et ça ternit l’authenticité des ces magnifiques destinations. 

C’est pour cela que nous avons préféré les exclure de la liste et vous proposer d’autres destinations, dont trois en Europe. 

Mais cela ne veut pas dire que ces destinations sont à bannir!

Elles restent d’excellentes villes, pleine de vie et aux coûts réduits.

Sans oublier que ce sont de bonnes options pour une première aventure hors Europe. Assez dépaysantes que pour vous sentir loin, mais assez “européanisées” que pour vous sentir à l’aise.

Et vous serez sûr de rencontrer du monde si vous êtes un nomade voyageant en solo.

Alors, quelle sera votre prochaine destination?

Devenir digital nomad: Les étapes pour ne pas se planter

Dans notre article précédent, on s’interrogeait sur l’avenir du travail et sur sa considérable évolution ces dernières années. Un nouveau mode de vie, mélangeant travail et voyage, est apparu : 

Le travailleur nomade.

Globalement, le métier du digital regorge de fonctions qui permettent le travail à distance sur un ordinateur. 

Alors, qu’ils soient webmarketers ou rédacteurs, etc. Ils ont choisi de travailler en ligne pour gagner de l’argent en voyageant.

Certains choisissent les îles pour une vie paisible et travailler à Bali par exemple. Quand d’autres ne cessent de sauter de port en port pour des aventures aux quatre coins du monde. 

Mais tous ceux qui réussissent dans le travail nomade, sont parvenus à concilier épanouissement professionnel, équilibre de vie personnelle et qualité de vie souvent exceptionnelle. 

Ça fait rêver. 

Vous êtes décidés à aborder ce changement ?

Alors, que faut-il savoir pour réussir à devenir Digital Nomad ? Voici les différentes étapes pour éviter les erreurs.

Osez !

action-movie-set

Posez-vous des questions en établissant un plan. Ayez une parfaite conscience de votre situation professionnelle : aimez-vous encore votre métier ? Autorise-t-il une délocalisation ? 

Votre employeur serait-il ouvert au télétravail ?

Sachez qu’un salarié sur trois est aujourd’hui concerné par le télétravail. Et ce chiffre ne cessera d’augmenter selon les tendances actuelles. Le journal Le Monde en parle même comme de la formule gagnante aussi bien pour le salarié que l’employeur.

Alors pourquoi pas vous ?

Si votre employeur est réfractaire, est-il possible de continuer votre travail en étant indépendant ?

En revanche, si votre métier ne permet pas de travailler à distance, osez la reconversion !

Ayez connaissance de vos forces et appuyez-vous dessus. Pour les trouver, faites ce test : StrengthsFinder 2.0 de Tom Rath. Largement reconnu par de nombreux psychologues et experts de la reconversion, il fait partie des 100 livres du célèbre Personal MBA.

Il existe plusieurs dizaines de métiers qui peuvent convenir à un travail en ligne rémunéré. Abordez-les. Car il en existe forcément un pour vous.

Où le trouver ?

On peut citer une plateforme sérieuse où une dizaine d’offres par jour est publié. Les entreprises paient un abonnement d’environ 300 $ par mois pour y figurer : We Work Remotely.

Vous êtes sensibles aux lettres, la poésie et les figures de style ? La rédaction et la traduction sont peut-être des métiers faits pour vous.

Ou vous possédez déjà des compétences spécifiques et pointues ? Devenez Consultant et vendez votre savoir-faire et expertise.

Allez vers ce qui vous passionne et fixez-vous des objectifs.

Établissez un plan d’actions, et n’ayez pas peur d’être audacieux.

C’est en faisant ce que vous aimez profondément que vous serez bons. Vous allez donc démarquer des autres profils.

Ne cessez jamais d’apprendre

brainstorming-plan-close-up

Être digital nomad, c’est être indépendant la plupart du temps. Et donc, être un peu entrepreneur de soi. 

D’une part, il faudra être certain de vos compétences. Connaître votre métier sur le bout des doigts, ses innovations, ses tendances et ses problématiques actuelles. Mais aussi, savoir vous mettre en avant pour trouver les entreprises qui vous feront confiance. 

Vous allez devoir apprendre à vous vendre. Comment construire votre offre ? À quel prix ? Quelle concurrence ?

Inspirez-vous des plus belles réussites. Les meilleurs entrepreneurs racontent leurs succès Marketing avec ce podcast approuvés par de nombreux web-entrepreneurs : Marketing Mania, lien ici. 

Ensuite, quelles sont les meilleures techniques de prospection qui fonctionnent dans votre secteur ? Quelles sont les ressources que vous avez pour déployer vos talents de négociation ?

Allez à la pêche à l’information au quotidien et continuellement.

Apprenez également les rudiments du Digital Nomadisme. 

Car forcément, gagner sa vie en voyageant réclame une contrepartie. Une auto-discipline de fer est impérative. 

Alors, interrogez-vous sur ce qui vous correspond le mieux et comment avoir envie de travailler au quotidien, sans vous laisser distraire.

Autre chose : vous venez de trouver le meilleur pays pour vivre et travailler ?

Une préparation béton sera à réaliser avant ce voyage!

Par exemple, où trouver les bonnes connexions WiFi ? Une excellente application existe sur Android et iOs : WiFi Finder. Elle peut être utilisée dans 140 pays différents. Pour économiser votre Data, elle est utile lorsqu’on veut gagner de l’argent en travaillant sur internet.

Autre question, comment communiquer avec les clients ?

De quel matériel aurez-vous besoin : espace de stockage, tablette graphique, casque audio, logiciels, etc. ?

Pour réussir dans cette voie, il faut explorer toutes les pistes, se préparer et apprendre sans cesse.

Une excellente plateforme en ligne existe et propose des formations de qualité dans tous les domaines : Udemy. Certaines d’entre elles sont gratuites. Pour les apprentis rédacteurs par exemple, on recommande : “Comment devenir rédacteur web et gagner sa vie en ligne ?” par David Gos. Totalement gratuite, la formation aborde les concepts fondamentaux et élémentaires de la rédaction.

De quoi vous mettre sur les rails.

Ne vous isolez pas !

coworking-conseils

Partez à la rencontre d’autres Digital Nomads.

Discutez avec eux et échangez sur les meilleures pratiques. Fréquentez les espaces de co-working, les événements networking, et contactez-les influenceurs.

Trouvez un mentor ! 

Vous aurez des milliers de questions en tête, peut-être des centaines d’idées vont vous traverser l’esprit : parlez-en à quelqu’un qui a déjà traversé toutes ces étapes et demandez de l’aide. 

Les retours d’expérience sont toujours bons à prendre. Et les regards extérieurs vous permettent souvent de prendre de la hauteur, et donc de débloquer certaines situations.